Renforcement de la formation de certains agents publics afin de favoriser leur évolution professionnelle

Enfin une mesure positive de la loi de la transformation de la fonction publique ! L’ordonnance du 26 mai 2021 donne un signal que la CFTC ne peut qu’approuver : favoriser l’équité des chances. En effet ce texte vient renforcer la formation de certains agents publics en vue notamment de dynamiser leur évolution professionnelle. Cette ordonnance, effective pour les trois versants de la fonction publique, vise tout particulièrement les agents de catégorie C qui bénéficient en majorité de moins de temps de formation que les autres alors qu’ils sont souvent moins qualifiés. Elle cible aussi les agents les plus exposés au risque d’usure professionnelle, après avis du médecin du travail compétent, et ceux en situation de handicap.

Le décret pour l’application de cette ordonnance est attendu pour définir les modalités.

Pour la CFTC, cette ordonnance va faciliter les choses pour un bon nombre d’agents, mais il ne faudra pas oublier quelques règles essentielles pour les aider :
• Faciliter la connaissance des formations existantes,
• Développer l’apprentissage et les formations avec la culture interministérielle pour savoir franchir le pas quand on doit changer de ministère,
• Maintenir la qualité de la formation spécialisée et technique,
• Mettre l’accent lors des entretiens professionnels sur les enjeux de carrières des agents, en les éclairant sur l’évolution de leurs missions.

réunion informelle du 24 juin

Nous avons rencontré la direction en réunion informelle ce jeudi 24 juin.

Le sujet principal concernait l’application des nouvelles modalités de télétravail.

Après un développement laborieux durant la crise sanitaire, l’objectif est à présent le retour dans les services à compter du 1er septembre.

Si on ne peut que se réjouir d’un retour prévu à la normale avec la reprise du travail dans les bureaux, il convient de rester cependant vigilant sur l’application des nouvelles règles hors crise sanitaire.

Il ne s’agit ni d’obliger les agents à rester en télétravail, ni de les empêcher de reprendre le chemin des bureaux, ni même de les forcer à le faire, mais l’assouplissement du protocole doit bénéficier aux agents, s’ils le souhaitent, dans la mesure où cette façon d’exercer les missions reste efficace et profitable pour chacune des parties.

Pour notre direction varoise, les décisions de la direction générale ne constituent pas une norme intangible ; elle se garde donc le droit de les adapter aux circonstances liées aux missions et aux structures locales.

A cet égard, si le directeur nous a affirmé n’avoir donné aucune directive interdisant à un chef de poste d’autoriser le télétravail trois jours fixes par semaine, il a temporisé en indiquant qu’il préconisait cependant l’attribution de deux jours fixes.

Moralité, on ne peut interdire à un agent de télétravailler trois jours, mais c’est mieux s’il n’en demande que deux.

Dès lors que l’agent en a la capacité, et que les missions le permettent et enfin si le chef de poste sait gérer la situation, il est permis de s’interroger sur cette volonté de limiter le nombre de jours télétravaillés.

Quant aux 43 jours flottants par an, leur nombre sera adapté pareillement en fonction des jours fixes déjà attribués.

Conclusion : l’attribution de jours de télétravail, qu’ils soient fixes ou flottants, se fera au cas par cas, ce qui ne manquera pas de créer des situations inégales, voire inégalitaires entre les agents.

En ce qui concerne les agents vulnérables, leur situation ne change pas ; ils bénéficient toujours de 5 jours de télétravail si nécessaire, et doivent contacter le médecin de prévention avant toute reprise du travail en présentiel.

Il est à craindre que l’application du nouveau protocole de télétravail entraîne des situations difficiles, ce qui nous engage à rester, une fois de plus, vigilants. Si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à nous contacter.

En ce qui concerne la formation professionnelle, l’offre en distanciel nécessite une amélioration dans la forme et le contenu, et il est souhaitable que les formations en présentiel ne soient pas abandonnées. Nous resterons attentifs sur la suite, l’offre étant censée s’élargir.

Si la formation en ligne est adaptée à certains sujets, la qualité des échanges est supérieure dans le cadre d’une formation classique.

Faites nous part de vos remarques, inquiétudes, interrogations sur le sujet.

Les tableaux d’avancement seront connus début juillet, il est à prévoir que les lignes directrices de gestion réduiront, une fois de plus, les possibilités de promotion en refusant à tous ceux qui le méritent, un avancement pourtant bien mérité.

La CFTC se bat sur tous ces points pour que chacun ait une progression de carrière juste et heureuse, et la reconnaissance qu’il mérite.

Nouveau protocole télétravail : ce qui change

A compter du 1er septembre 2021, les conditions de télétravail exceptionnel ne s’appliqueront plus.

Pour continuer à bénéficier du télétravail dans les conditions fixées avec le chef de service, soit par convention signée avant la crise sanitaire, soit dans le cadre de la crise sanitaire, vous devrez déposer une demande dans SIRHIUS à compter du 15 juin.

A défaut le télétravail sera interrompu à compter du 1er septembre.

Si vous n’êtes pas encore télétravailleur mais que vous souhaitez le devenir, vous pouvez également déposer votre demande dans SIRHIUS dès le 15 juin. Vous pourrez cependant, la déposer au fil de l’eau après cette date, car il n’y a plus de campagne annuelle.

En cas de refus du chef de service, ce dernier doit être motivé et vous être notifié par courriel.

N’hésitez pas à contacter votre correspondant local CFTC en cas de difficultés ou si vous avez des questions.

CTL du 1er juin 2021

L’alliance CFDT/CFTC a assisté au CTL du 1er juin. Découvrez ci-après le compte rendu

Compte-rendu du CTL du 01/06 :

Il s’est déroulé  en mode visioconférence , pandémie COVID oblige

Après lecture des deux liminaires CGT et FO  , la CGT a quitté la séance


Vous trouverez ci-après nos votes CFDT/CFTC  au différents points à l’ordre du jour :

1. Nouveau réseau de proximité, mise en place des services de gestion comptable de Brignoles, Draguignan
et Estérel ;  vote CFDT/CFTC CONTRE : Dans les faits, à l’occasion de ces restructurations, on voit que bien souvent les agents ne suivent pas la mission, il en résulte une surcharge de travail pour les agents en place. la situation risque de devenir très critique dans les postes qui deviennent d’énormes structures, insuffisamment dotées en personnel
2. Nouveau réseau de proximité : mise en place des conseillers aux décideurs locaux au 1er janvier 2022 dans
les EPCI de la Provence Verte, Provence Verdon, Lacs et Gorges du Verdon, Pays de Fayence,
Agglomération Dracénoise, Var Estérel Méditerranée, Golfe de Saint-Tropez, Coeur du Var ;  vote CFDT/CFTC CONTRE : Dans les faits, à l’occasion de ces restructurations, on voit que bien souvent les agents ne suivent pas la mission, il en résulte une surcharge de travail pour les agents en place. la situation risque de devenir très critique dans les postes qui deviennent d’énormes structures, insuffisamment dotées en personnel
3. Nouveau réseau de proximité : SIP de Brignoles, SIP de Draguignan et SIP de Fréjus – transfert de la mission
du recouvrement de l’impôt des trésoreries ;  vote CFDT/CFTC CONTRE : Dans les faits, à l’occasion de ces restructurations, on voit que bien souvent les agents ne suivent pas la mission, il en résulte une surcharge de travail pour les agents en place. la situation risque de devenir très critique dans les postes qui deviennent d’énormes structures, insuffisamment dotées en personnel
4. Nouveau réseau de proximité : SIP/SIE de Hyères et Fréjus – transfert des missions assiette et recouvrement
des SIP/SIE de Saint-Tropez ; vote CFDT/CFTC CONTRE  : Dans les faits, à l’occasion de ces restructurations, on voit que bien souvent les agents ne suivent pas la mission, il en résulte une surcharge de travail pour les agents en place. la situation risque de devenir très critique dans les postes qui deviennent d’énormes structures, insuffisamment dotées en personnel
5. Transfert des budgets M21 du CHS de la Dracénie, du CHI de Fréjus-Saint-Raphaël, du CH de Saint-Tropez
et du Pôle de santé du Golfe de Saint-Tropez à la Trésorerie Hospitalière du Var ; vote  CFDT/CFTC CONTRE  : Dans les faits, à l’occasion de ces restructurations, on voit que bien souvent les agents ne suivent pas la mission, il en résulte une surcharge de travail pour les agents en place. la situation risque de devenir très critique dans les postes qui deviennent d’énormes structures, insuffisamment dotées en personnel
6. Transfert des budgets M22 des trésoreries de Besse-sur-Issole, Brignoles, Aups, Draguignan, Fayence,
Grimaud, Le Luc à la Paierie départementale du Var ; vote CFDT/CFTC CONTRE  : Dans les faits, à l’occasion de ces restructurations, on voit que bien souvent les agents ne suivent pas la mission, il en résulte une surcharge de travail pour les agents en place. la situation risque de devenir très critique dans les postes qui deviennent d’énormes structures, insuffisamment dotées en personnel
7. Nouveau réseau de proximité : création de nouveaux points de contact ; vote CFDT/CFTC CONTRE : Ces nouveaux points de contact ne font pas l’unanimité , personne ne voulant y aller les nouveaux arrivants y seront affectés d’office


10. Télétravail : nouveau protocole applicable à la DGFiP ; vote CFDT/CTFC CONTRE : Vote prématuré, les discussions nationales OS/DG n’étant pas à ce jour clôturées , pourquoi  vouloir anticiper la mise en place de la déclinaison locale ?  et pourquoi pas anticiper aussi les remboursements de frais supplémentaires des agents liés au télétravail ?




L’alliance CFDT/CFTC , en adéquation avec l’appel à la grève du 10/05/21 a décidé de voter CONTRE tous les sujets de l’ordre du jour, afin comme elle le fait à chaque fois,  de défendre au mieux les intérêts des agents

En conséquence, en raison d’un votre unanime CONTRE de tous les os en présence sur les questions 1 à 7 un deuxième CTL sera reconvoqué sur ces sujets fin juin 2021 
Le point 10 ne fera pas l’objet d’un nouveau CTL , les autres os présents ( FO et SOLIDAIRES ) ayant refusé de participer au vote….