Retour des inspecteurs stagiaires de la promotion 2021-2022 dans leur établissement de formation.

Les inspecteurs stagiaires de la promotion 2021-2022 vont revenir dans leur établissement de formation pour une durée de 3 jours, du 27 au 29 juin ou du 6 au 8 juillet 2022 selon les stagiaires.

Comme ils sont toujours en formation initiale,  leurs frais de repas et d’hébergement sont pris en charge par le biais des indemnités de stage versées par l’ENFIP et n’ouvrent donc pas droit au versement des indemnités de mission, conformément aux dispositions de l’article 3-1 du décret n° 2006-781 du 3 juillet 2006 modifié qui précisent que l’indemnité de stage et l’indemnité de mission sont exclusives l’une de l’autre.

En revanche, les frais de transport engagés seront pris en charge par les directions où se déroule le stage pratique, sur la base d’un aller-retour dans les conditions de droit commun.

La dépense correspondante sera prise en charge par l’administration centrale à l’euro près si le stagiaire sélectionne bien le motif « formation ».

L’attention des stagiaires est appelée sur la nécessité de sélectionner ce code motif « formation » dans la liste des « types de mission » proposée par l’application FDD au moment de la création de l’ordre de mission et lors du dépôt de la demande de remboursement.

Avec les LDG, l’ancienneté n’est plus, vive la subjectivité du mérite et du choix !

Le 8 juin dernier, la direction générale a présenté son bilan LDG 2021 sur le volet promotions. L’administration s’est montrée très satisfaite de la mise en œuvre des Lignes Directrices de Gestion à la DGFIP. Devant les risques de dérive évoqués lors de la séance, elle a tenté de rassurer : elle pourra être saisie (mais plus en CAP puisque celles-ci n’existent plus…sic !)…si tant est que la transparence soit de mise et que les réels critères présidant à la promotion soient portés à la connaissance des agents.

Les déclarations d’intention se sont succédées mais toujours aussi peu de garanties apportées aux agents pour l’alliance CFDT-CFTC qui a réaffirmé ses revendications :

Lire la suite Avec les LDG, l’ancienneté n’est plus, vive la subjectivité du mérite et du choix !

Des aides sociales pour les agents victimes du NRP

Trois ans après l’annonce du nouveau réseau de proximité (NRP), la DGFIP annonce qu’elle a signé début avril avec le Secrétariat général du Ministère un protocole d’accord afin « de formaliser la mobilisation des acteurs de l’action sociale au niveau local ainsi qu’ouvrir aux agents de nouveaux droits ». 

Les agents, qui subissant une restructuration, doivent déménager pour suivre leur mission ou les agents qui ont postulé pour un service relocalisé pourront dorénavant demander : 

  • une aide à la première installation 
  • une aide à la propriété  
  • un prêt immobilier complémentaire 
Lire la suite Des aides sociales pour les agents victimes du NRP