GT « contractuels » du 18 février : une dérive inquiétante !

Au cours de la même année 2022, 1600 emplois seront supprimés à la DGFIP. Dans le même temps la DGFIP envisage de recruter 1000 agents par la voie contractuelle. Ce GT a été l’occasion pour la délégation CFDT-CFTC de redire son opposition à ce mode de recrutement devenu systématique , en dénonçant la détermination des vacances d’emplois induites par la conception même des mouvements de mutation confectionnés par notre Direction.

CTR du 8 février (reconvoqué le 21février) : L’alliance CFDT-CFTC exige des engagements !

Compte rendu complet ( la séance du 21 février est relatée en fin d’article)

Ce premier CTR de l’année 2022 s’est réuni dans un contexte de crise sanitaire toujours présent dans notre pays depuis bientôt deux ans. Même si la population, et donc nos collègues, sont dorénavant vaccinés et protégés dans une très grande proportion, même si des mesures d’assouplissement des mesures gouvernementales sont en vigueur depuis le 2 février, notre délégation a fait observer au directeur général qu’il restait à démontrer que les projections en termes de décrue de la pandémie allaient bien se confirmer dans les semaines à venir.

Lire la suite CTR du 8 février (reconvoqué le 21février) : L’alliance CFDT-CFTC exige des engagements !

Réorganisation DGSSI-Cap numérique – Impact RH

Le groupe de travail (GT) de ce 9 novembre était consacré aux conséquences RH de la restructuration des services informatiques de centrale. Comme cette restructuration a été mise en œuvre au 01/09/21, c’était déjà du passé : l’administration nous assure qu’elle voulait programmer ce GT avant l’été, mais comme chacun sait, dans l’informatique, les programmes ont toujours du retard…

Dans cette nouvelle organisation, que l’administration annonce porteuse de souplesse et d’efficacité, la pérennité de l’agent en centrale n’est plus assurée. Les modalités de reclassement géographique ou fonctionnel ont donc été à l’ordre du jour de ce GT.

Interpellée par les organisations syndicales (OS), l’administration a bien voulu nous éclairer, sans luxe de détails, sur quelques sujets débordant du cadre strict de cette réorganisation.

Un GT court dans la durée, à peine 2h45, pendant lequel l’administration s’est voulue rassurante, comme d’habitude, et les OS pas complètement convaincues, comme d’habitude aussi, hélas…