Comité de suivi du transfert des taxes d’urbanismes : la DGFIP peine à attirer les agents du MTECT

Le 5e comité de suivi du transfert de la taxe d’aménagements et de la part logement de la redevance d’archéologie préventive s’est réuni le 21 juin 2022 pour faire le point sur le processus de transferts d’emplois ainsi que l’accompagnement des agents du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires (MTECT) et de la DGFiP.

Comité de suivi du transfert des taxes d’urbanismes : la DGFIP peine à attirer les agents du MTECT

Ce 5e comité de suivi avait pour objet essentiel de faire le point sur les deux premières phases RH du processus de transfert qui concernent 16 agents du MTECT arrivant au 1er septembre 2022 à la DGFiP comme chargés de mission dits « préfigurateurs » ainsi que 159 emplois pour lesquels un processus de recrutement et d’accompagnement des agents du MTECT souhaitant suivre leur mission à la DGFiP est en cours.

La CFDT et la CFTC ont déploré le manque de transparence des deux administrations et le peu d’écoute des remarques et revendications formulées par les représentants des personnels.

Entre le flou sur certains points, en particulier métiers, les mauvaises surprises, et une situation globale à la DGFiP moins favorable que ne tend à la dépeindre la DG, la CFDT et la CFTC n’ont pas été surprises de la faible attractivité de la DGFiP qui peine à attirer les agents du MTECT.