Reconnaissance de l’engagement des agents : une première avancée qui en appelle d’autres, plus grandes encore !

Conviée en septembre par le Directeur général à un exercice de négociation inédit depuis la création de la DGFIP, l’alliance  CFDT–CFTC  Finances publiques a pleinement contribué à l’accord signé le 22 octobre 2021.

L’exercice consistait à trouver les moyens de reconnaître l’engagement professionnel des agents de la DGFIP. Trois volets ont été retenus :

– l’indemnitaire,

– les promotions,

– l’amélioration du cadre de vie professionnel.

En responsabilité, et conformément à leurs valeurs communes, la  CFDT et la  CFTC  ont œuvré pour que tous les personnels des finances publiques, toutes catégories confondues, voient dans les mesures prévues dans cet accord un premier signal de reconnaissance de leur engagement professionnel.

La succession d’efforts consentis par tous depuis de nombreuses années, marquées par des réformes et des suppressions d’emplois subies sans discontinuer, ne pouvait justifier l’exclusion d’une partie des agents de la DGFIP. En effet, tous les agents de la DGFiP doivent en permanence, avec une conscience professionnelle reconnue, s’adapter, se former tout en faisant preuve d’un engagement sans faille.

Aussi, à travers cet accord, par l’action de l’alliance , CFDT–CFTC   les agents de toutes les catégories sont reconnus. La ténacité de la   CFDT–CFTC  a permis d’ouvrir des promotions supplémentaires jusqu’à l’accès au grade d’AFIPA et d’augmenter significativement les montants des primes proposés en début de négociation.

Dans un délai très contraint, la démarche de l’alliance  CFDT–CFTC  en intersyndicale, dans un esprit constructif mais néanmoins exigeant, a été d’aboutir à du positif pour le plus grand nombre.

Certes, le compte n’y est pas par rapport à la plateforme intersyndicale du printemps dernier à laquelle nous nous avions participé. Cet accord est évidemment critiquable pour certains mais il est le fruit d’un véritable travail d’échanges et de négociations des organisations représentatives de la DGFIP qui a permis d’engranger des avancées.

Les signatures de vos représentants du personnel ne valent pas approbation, ni validation des réformes en cours (NRP, disparition de la RPP, disparition des accueils physiques du territoire…). Les revendications exprimées, en particulier par l’intersyndicale, restent toujours d’actualité. C’est ainsi que cette négociation a permis d’obtenir l’ouverture d’un nouveau cycle de discussions sur le volet indemnitaire au premier semestre 2022.

Avec la volonté de tous les acteurs du dialogue social, ce rendez-vous en 2022 sera l’opportunité de faire avancer vos revendications regroupées dans la plateforme intersyndicale. Il s’agira alors de traduire de façon concrète, pour chacune et chacun d’entre nous, la reconnaissance exprimée par le Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, dans ses propos élogieux du 28 septembre 2021.

Si la DGFIP est une administration d’élite, comme il la qualifie, la négociation programmée en 2022 lui donnera l’occasion de reconnaître concrètement les qualités et l’engagement professionnels des femmes et des hommes de la DGFIP, du cadre C au cadre A+, car vous tous appartenez à cette administration d’élite.

Le Directeur général et ses équipes devront donc obtenir du ministre les moyens de traduire cette reconnaissance de manière significative, tant sur le plan indemnitaire qu’en matière de perspectives de carrières.

Soyez assurés que l’alliance CFDT–CFTC Finances publiques saura rappeler au directeur général que le compte n’y est pas. Les revendications des personnels, que nous aurons à cœur de défendre en écho aux propos du ministre du 28 septembre, seront sans nul doute à l’ordre du jour de la négociation 2022.

Vous trouverez, ci-dessous, le détail des mesures actées dans le protocole ayant conduit à la signature de toutes les OS  participant à la négociation.

Les promotions

les promotions de B en A

  • +50 promus, dont 30 au titre de l’examen professionnel et 20 au titre de la liste d’aptitude

les promotions de C en B

  • de +100 promus pour, dont 91 promus au titre de la liste d’aptitude et 9 places supplémentaires au titre du concours interne spécial.

En 2022, ces promotions sont donc portées à 300 pour les B en A au titre de la liste d’aptitude et de l’examen professionnel et à 491 pour les promotions de C en B, au titre de la liste d’aptitude.

la catégorie A

  • +8 promotions pour l’accès au grade d’AFIPA, par rapport à l’année 2021,
  • +40 promotions pour l’accès au grade d’IP, par rapport à l’année 2021,
  • +40 promotions pour l’accès au grade d’IDIV CN , par rapport à l’année 2021.
  • Le taux de promotion au grade d’IDIV HC sera saturé au titre de l’année 2022.

La reconnaissance indemnitaire

  • 120 € pour les agents de catégorie A du grade Inspecteur et équivalent,
  • 170 € pour les agents de catégorie B,
  • 250 € pour les agents de catégorie C.  

Le cadre de vie

Une enveloppe budgétaire de 10 millions, en dehors de la dotation globale de fonctionnement et des crédits CHSCT, dédiée à la qualité de vie au travail des agents discutée au plus prés des réalités locales. L’accord des élus du personnel siégeant dans les CTL sera requis pour que la mise en œuvre de ces améliorations soit une réalité. Les directions locales auront la responsabilité de rechercher le consensus, faute de quoi les crédits pourraient être perdus pour la direction locale incapable de trouver un accord local majoritaire.

Nouveaux arrivants : Bienvenue dans votre nouvelle direction

Votre section départementale CFTC vous souhaite la bienvenue dans votre nouvelle direction. Ses militants sont disponibles pour toute question relative à votre installation.

La CFTC est une organisation syndicale qui défend des valeurs humanistes. Nos préoccupations concernent tout d’abord les personnes que vous êtes. Nous œuvrons pour:

  • Concilier votre bien-être professionnel avec votre bien-être familial
  • Prévenir les risques psycho-sociaux
  • Soutenir tous les agents en difficulté sans distinction de grade
  • Défendre notre statut
  • Promouvoir un management humain et respectueux.

La CFTC est un syndicat apolitique, non confessionnel et indépendant. Il privilégie l’échange et le dialogue aux oppositions systématiques aux changements inéluctables. Nous ne pratiquons pas la politique de la chaise vide. La CFTC sait aussi s’opposer et le fait d’autant mieux qu’elle sait proposer. La CFTC DGFIP est un syndicat représentatif . Il vous invite à faire plus ample connaissance en vous inscrivant à notre lettre d’information hebdomadaire, totalement gratuite, en suivant ce lien : https://www.cftc-dgfip.fr/liste-de-diffusion/

Lire la suite Nouveaux arrivants : Bienvenue dans votre nouvelle direction

Indemnité forfaitaire de télétravail

L’accord signé par l’ensemble des organisations syndicales le 13 juillet dernier détermine et précise l’indemnité destinée à couvrir les frais engagés par les agents des fonctions publiques d’Etat et hospitalière lorsqu’ils sont en télétravail ( frais de connexion internet, électricité …). Après une première proposition très en retrait des réalités, la proposition de la DGAFP qui a obtenu un accord s’arrête sur :

Une indemnité de 2.5 € par jour de télétravail, à compté du premier jour télétravaillé, plafonnée à 220€ par an, et versée trimestriellement.

La CFTC continuera à agir en qualité de force de proposition sur les sujets cruciaux de la prise en charge des équipements des postes de travail à domicile, de la prise en compte des risques psycho sociaux liés au télétravail et de l’insertion d’un point d’attention relatif au télétravail lors de l’entretien annuel, entre autres.