La DGFIP dans le viseur de son ministre.

Le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin confirme une restructuration d’une ampleur inédite. Jusqu’à 20.000 postes pourraient être supprimés sur le quinquennat à la DGFIP.

A défaut de publier le rapport « Action Publique 2022 » qui a nourri les réflexions, le gouvernement devrait indiquer tout au long de l’été comment il compte réduire la dépense, ministère par ministère.

Comme d’habitude pour montrer l’exemple, l’administration de Bercy va inaugurer la procédure.

Le ministère de l’Economie et des Finances devrait contribuer amplement aux 50.000 suppressions de postes prévues sur le quinquennat dans la sphère de l’État (dont 18.000 à 20.000 suppressions d’emplois pour la DGFIP)

Lire le communiqué en intégralité

Catégorie : Actualités