La protection sociale complémentaire

La participation de l’État au financement de la protection sociale complémentaire de ses agents est réservée désormais aux organismes de référence, choisis après une procédure de mise en concurrence et proposant des contrats mettant en place des mécanismes de solidarité. Dans ce cadre, la Mutuelle générale de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, http://www.mgefi.fr a été retenue comme organisme de référence. Elle est seule bénéficiaire à ce titre de l’aide de nos ministères, pour proposer des garanties de protection sociale complémentaire à ses personnels (actifs et retraités).

Ce choix a donné lieu à la signature, le 31 mars 2009, d’une convention avec la MGEFI qui a pris effet le 1er avril 2009 pour une durée de sept ans. L’adhésion à l’organisme référencé reste individuelle et facultative.

Les garanties proposées dans le cadre du référencement couvre obligatoirement la santé et la prévoyance.

  • volet santé : trois niveaux de couverture sont proposés ;
  • volet prévoyance : il intègre la prise en charge des risques dits «longs» c’est-à-dire l’incapacité(arrêts de maladie), l’invalidité et le décès. Deux niveaux de couverture sont proposés.

Les différentes options en santé ou en prévoyance permettent de bénéficier d’une couverture adaptée à la situation de chacun (âge, situation familiale), à ses attentes ou à ses besoins en matière de santé.

Pour en savoir plus sur la mutuelle référencée :
Cliquez ici